PREVENTION ET GESTION DU RISQUE ROUTIER PROFESSIONNEL

PREVENTION ET GESTION DU RISQUE ROUTIER PROFESSIONNEL

15 ans d’expériences opérationnelles en prévention et gestion du risque routier professionnel.

Expert en prévention et gestion du constat à l’amiable d’entreprises et conduite professionnelle.

Expert en accompagnement individuel de conducteurs et conducteurs multi-accidentés en situation de travail.

Engagé auprès de www.securite-routiere.gouv.fr pour défendre et promouvoir la sécurité routière des collaborateurs sur les routes.

Chaque année les accidents routiers professionnels constituent la première cause de mortalité au travail.

(source ministère du travail de l’emploi et de l’insertion)

En entreprise les enjeux de la gestion et de la prévention du risque routier sont majeurs. La principale cause de décès des collaborateurs au travail est liée au transport pendant une mission d’entreprise ou sur le trajet domicile/travail/domicile et plus de 4 millions de journées de travail perdues. Ces journées sécurité routière au travail du 9 au 13 mai 2022 sont l’occasion d’appuyer sur ce point crucial qu’est la sécurité en entreprise. Pour autant comment le faire vivre au fil de l’année dans votre établissement ?

ACIOME-SOLUTION vous guide dans votre plan de prévention du risque routier en application des normes AFNOR nfx50-162 janvier 2019 :

Les sujets abordés:

► La loi et le code du travail sur la prévention du risque routier professionnel.

► Accompagner l’entreprise dans une amélioration permanente de la sécurité routière de ses collaborateurs

►Organisez vos évènements sécurité routière sur mesure. Webinaires conférences, formations, séminaires

►Réduire le nombre de sinistre par la prévention, la sensibilisation et la formation à leurs diverses causes.

►Diminuer les couts directs et indirects liés à la sinistralité et étude des coûts de non sécurité.

►Savoir remplir le constat à l’amiable professionnellement. Eviter le risque de mise en cause à tord en le garnissant.

► Eviter les pièges au moment d’un sinistre, méthodes pour limiter son stress ,s’affranchir des situations conflictuelles, éviter les délits de fuite ,savoir débriefer.

►Audit de conduite collaborateur et accompagnement de multi accidentés. Accompagnements et prévention en situation de travail. Intégrer un nouveau collaborateur.

►L’écoconduite au service de la sécurité routière.

L’organisation du travail et l’entretien du parc véhicule dans la prévention du risque routier

►La gestion du stress conducteur

La loi et le code du travail sur la prévention du risque routier professionnel

source: travail-emploi.gouv.fr

Le risque routier professionnel est un risque professionnel majeur : chaque année les accidents routiers professionnels (qu’ils soient de mission ou de trajet) constituent la première cause de mortalité au travail.

Susceptible de survenir dans le cadre d’une relation de travail, le risque routier professionnel doit être appréhendé comme un risque professionnel à part entière.

En application des principes généraux de prévention, notamment énoncés aux articles L. 4121-1 à L. 4121-3 du code du travail.

À la suite d’une évaluation des risques, l’employeur doit mettre en œuvre les actions de prévention qui garantiront le meilleur niveau de protection de la santé et de la sécurité des travailleurs lors de leurs déplacements routiers. Les résultats de cette évaluation des risques sont par la suite transcrits et mis à jour dans le document unique d’évaluation des risques (DUER) (article R. 4121-1 du code du travail).

Moyens de prévention:

Le risque routier doit être pris en compte dans tous ses aspects : les risques liés à la circulation routière, les risques inhérents à l’état des véhicules (entretien, ergonomie) ou encore ceux liés aux capacités physiques demandées aux utilisateurs réguliers ou occasionnels des véhicules automobiles, conducteurs ou passagers (pénibilité, exposition aux bruits, à la pollution, opérations de chargement ou de déchargement…).

Les mesures de prévention peuvent se décliner selon quatre axes de management :

Organiser le travail et les déplacements 

Bien choisir, équiper et entretenir les véhicules 

Lutter contre les distracteurs de conduite et organiser les communications 

Former tous les acteurs de l’entreprise

source: travail-emploi.gouv.fr

Accompagner l’entreprise dans une amélioration permanente de la sécurité routière de ses collaborateurs.

Régis LATGER consultant expert en prévention et gestion du risque routier professionnel accompagne votre entreprise dans une démarche continuelle d’amélioration de la sécurité routière. Cela passe par l’étude de vos besoins suivi d’un plan de prévention en adéquation aux points identifiés. Plus globalement pourquoi agir ,comment ,avec qui ,quand ,pour quels résultats ?

Connaissez vous votre fréquence sinistralité ? Si elle est supérieure à 0,5 accident par véhicule et par année c’est une performance médiocre en termes de prévention routière un plan de prévention du risque routier PPRR est à prévoir.

L’enjeu est crucial réduire le nombre de décès au travail à cause des accidents de la route et réduire les arrêts de travail en résultant. (356 décès en 2020 et 4.7 millions de journées de travail perdues équivalent à 18000 salariés à temps plein ) faire baisser les charges d’entreprises liées à la sinistralité en s’inscrivant dans une démarche permanente d’amélioration de la sécurité routière d’entreprise.

En procédant à l’analyse de votre sinistralité nous établirons un diagnostic et ciblerons les axes majeurs et stratégiques pour votre démarche de prévention et gestion du risque routier professionnel.

ORGANISEZ VOS ÉVÈNEMENTS SÉCURITÉ ROUTIÈRE SUR MESURE

Il existe de multiples méthodes pour sensibiliser vos collaborateurs, chez nous c’est de manière participative, ludique et transversale. Ensemble construisons votre programme et vos supports !

Le mois prévention1 mail par semaine / 1 thème abordé au choix / vidéo / quizz / Webinaire
Repasses ton code !Ludique et compétition entre collègues !
Alors qui à son code ?
Quizz interactifQuizz et trophées sur tous les thèmes de la sécurité routière. Apprendre et progresser et gardez la tête du peloton. individuel ou en groupe
Conférences / FormationsVisio conférences / webinaire ou intra entreprise sur les sujets du risque routier animées par un expert terrain.
Nos formations
Séminaires et ateliers2 à 5 jours de séminaire sur les thèmes du risque routier.
Ateliers / Tour de table / Simulateurs 3D / Conférences / Intervenants / Témoignages / Solutions
AFFICHES – DÉPLIANTS – GOODIES – ROLL-UP – CONTENUS EN ACCÈS PRIVÉ – Disponible avec logo de votre entreprise.

Et autour de sujets qui certainement vous surprendrons !

Les facteurs d’hypovigilance

L’addictologie chez le conducteur

Faut il conduire au sens de l’assurance ou du code de la route ?

Le protoxyde d’azote ces ballons hilarants qui tuent sur nos routes !

Conduite optimiste, optimisée ou préventive que choisir ?

Comment réduire 70% des accrochages simplement ?

Banalisation de l’usage des smartphones au volant

Tout vas bien j’ai le rhume

la tâche aveugle

Réduire le nombre de sinistre par la prévention, la sensibilisation et la formation à leurs diverses causes.

Nous pourrions ensemble réaliser une liste de causes qui vont vous sembler évidentes telles que la fatigue, la vitesse, le manque de vigilance, les conditions météo ou de la chaussée ou encore l’état du véhicule ou la consommation de produits incompatible avec la conduite.

Pour autant la partie managériale, l’organisation, la charge de travail, le suivi des entretiens véhicules sont autant de facteurs à considérer et de réflexions à avoir, sans omettre la communication sur l’accidentologie de l’établissement ou la prévention régulière. Il faut permettre aux collaborateurs de s’appuyer sur des valeurs fondamentale pour qu’ils adoptent au quotidien une conduite plus sûre et deviennent à leur tour des ambassadeurs.

Des modules de formations et du contenu en accès privé. Des sujets variés allant de l’écoconduite, à la sensibilisation aux dangers de l’alcool, de la fatigue, des médicaments, des méfaits des drogues, la vitesse ou des perturbateurs en conduite sont dispensés par un expert en entreprise, en distanciel ou hybride dans la France entière. Les supports et déroulés sont entièrement personnalisable et s’adaptent à vos plannings et spécificités. Un accès privé 6 mois à 1 an en fonction de vos souhaits avec du contenu ciblé pour votre structure, intégration, quizz, bilan, support de formation ,affiches etc….

Formations sur mesure
ACIOME-SOLUTION

En mettant à votre disposition des supports réguliers et personnalisés, du contenu en ligne en accès privé, de la formation dispensée intra entreprise aux modules entièrement adaptables à vos spécificités, des conférences managers, des ateliers , des animations sur ce thème, vous maitriserez la gestion du risque routier à votre rythme et tout au long de l’année.

Sensibiliser Prévenir Agir

Atelier prévention en réalité virtuelle

Aciome-Solution

Diminuer les coûts directs et indirects liés à la sinistralité et étude des coûts de non sécurité.

La réduction des coûts c’est le nerf de la guerre en entreprise. Aussi la sinistralité ajoute rapidement des lignes dont on se passerait bien. Des milliers d’euros perdus souvent évitables, soit parce que le sinistre est évitable ou parce qu’un constat mal renseigné peut engager à tord la responsabilité de votre structure (voir sujet). Ses frais additionnels liés à la sinistralité se distinguent dans deux secteurs : les frais directs et les frais indirects.

Nous pourrons imputer les frais de réparation du véhicule ou achat d’un nouveau véhicule, la franchise d’assurance, les réparations indirectes au véhicule, les dommages non couverts et la perte de marchandise si tel est le cas dans les frais direct.

À quelques exceptions près, la facture moyenne coûts direct en jeu pour des sinistres non corporels, estimé par la Fédération française de l’assurance (FFA) est de 2 085 € en moyenne en 2020 .Certes, de tels montants n’ont rien d’excessif toutefois occulter ces sommes relève de la roulette russe tant qu’il n’y a pas de corporel et la répétition de ces sinistres peut rapidement dégrader la rentabilité d’un contrat. Rappelons qu’ il n’est question que de matériel sur ce chapitre et de frais directs.

L’effet boule de neige se fait ressentir au niveau des frais indirects dès lors que l’on considère ce qui découle du sinistre, remplacement location d’un véhicule le temps de la réparation, les coûts humain et psychosociaux en cas d’invalidité ou décès du salarié , des coûts salariaux, des heures perdues de la personne impliquée, des collaborateurs sollicités, responsable, administratif pour le traitement du sinistre, Urssaf, CPAM ,appel clients, reprogrammation , recrutement de remplacement, temps de nouvelle production liés aux coûts de production et de productivité, désorganisation du service ,nouvelle production de la marchandise perdue sans oublier des frais de gestion dans le cadre d’amende frais de gestion du sinistre ou de contentieux voir juridiques. Les coûts marketing diminution de l’image de l’établissement vis à vis des clients, partenaires etc.

Animer Participer Réaliser

Ateliers participatifs hypovigilance et perturbateurs du conducteur. Alcool/Drogues/Fatigues avec Aciome-Solution.

Les changements ne viendrons pas des statistiques, mais par la sensibilisation et la formation des collaborateurs.

« Guide d’évaluation des coûts résultants de la non- sécurité routière du GP2R »

Le syndicat des préventeurs des risques routier (GP2R) à rendu un guide d’évaluation des coûts résultants de la non sécurité routière en octobre 2019 mis à jour en 2021, avec pour références les normes AFNOR NF x 50-162 et NF ISO 39001 ce guide permettant d’évaluer l’ensemble des coûts de non sécurité (CNS) et les coûts d’obtention de la sécurité (COS) ci dessous leur synthèse lors de la mise en place d’un plan de prévention du risque routier.

Phase 1.

Lors de la mise en place d’un plan de prevention la Direction aura soin de procéder au calcul du CNS et COS. C’est la photographie initiale.

Phase 2.

Forte des indications issues d’un diagnostic préalable, elle mettra en place un certain nombre d’actions (comite de pilotage, entretiens post sinistres…) qui visent à réduire les CNS et dont l’impact financier (Temps et prestations) ira augmenter le COS. Dans cette phase donc, l’organisme se mobilise pour maitriser ses dysfonctionnements, ceci représente un investissement et une charge temporaire.

Ceci est tout à fait normal et cela se produit au démarrage d’actions durables. C’est à l’image de l’apport d’énergie supplémentaire (démarreur) que l’on fait à un moteur thermique pour le démarrer.

Phase 3 :

Après quelques mois de mise en place d’actions de prévention, la part du CNS diminue (c’et le fruit des actions menées) quand celle du COS reste stable car l’on poursuit les efforts portant sur la prévention.

Phase 4

Elle montre alors une réduction du COS par la réduction progressive et adaptée des actions de prévention et par la maîtrise du CNS. Il s’agit d’un ajustement qui dépend évidemment de la nature du nombre et de la durée des actions mises en place pour réduire la sinistralité.

Désormais l’entreprise maitrise la sécurité par des actions de prevention visant à limiter l’impact des déplacements sur la prestation principale.

Les effets induits mesurés dans toute l’entreprise améliorent la performance globale par la réduction de tous les couts liés aux déplacements ou au transport.

Voici un schéma qui illustre ces 4 phases d’un plan d’action efficient.

Toute reproduction de ce paragraphe est soumise à la licence d’utilisation du GP2R retrouvez l’intégralité sur www.gp2r.fr

Vous conviendrez en lisant ces lignes que les statistiques sont le résultats d’un ensemble de données, elles sont subies par l’entreprise au mieux avec le temps elles s’améliorent. Ce qui peut être géré de la sorte pour toutes statistiques ne peut s’appliquer à la la sinistralité car systématiquement le risque humain est en jeu. Chaque accident peut devenir un drame laissant des séquelles physique, psychique à divers degrés et bien au delà du seul cadre de l’entreprise lorsque le sinistre n’est pas irréversibles ou fatal. Ce sujet se traite à l’origine et non à ses conséquences. Comme dit l’adage: Mieux vaut prévenir que guérir .

Savoir remplir le constat à l’amiable professionnellement et éviter le risque de mise en cause à tord en le garnissant.

Un des points majeurs et relatif à la prévention du risque routier en entreprise c’est la formation au constat à l’amiable. Plusieurs dizaines de milliers d’euros perdus par les entreprises à cause d’un constat mal rempli, une ligne mal tracée sur le croquis, une croix omise ou mal positionnée, une erreur de saisie et votre responsabilité est engagée à tord. Malheureusement il est impossible de revenir en arrière une fois signé le constat et cela peut vite coûter cher.

Plusieurs questions : Combien de sinistres ont été classés responsables à tord l’an dernier dans votre entreprise ? Combien de milliers d’euros perdus pour une croix mal ou pas positionnée ou encore un croquis mal fait ? Assurez vous un suivi systématique des constats renseignés par vos collaborateurs ? Etes vous sûr que le constat à été bien rempli en fonction du sinistre ?

il y a de multiples zones à remplir dans le constat et c’est, heureusement pour nous, un document que nous remplissons peu souvent. Il faut également dire que de prime abord un collaborateur qui a un sinistre avec un véhicule d’entreprise sera moins attaché à bien remplir le constat que si c’était son propre véhicule. Des sessions de formation permettent aux salariés d’être mieux préparées pour renseigner correctement ce document d’assurance et éviter les risques d’erreurs et des frais inutile à votre compagnie.

Le constat à l’amiable ce sont 15 zones ,donc 15 parties à garnir. Partez du principe que s’il y a une section c’est qu’il y a une information à noter ! Par exemple zone 5″ Témoins » s’il n’y en a pas inscrivez « PAS DE TEMOINS » cela évitera des falsifications ultérieures et des témoins surprises ! Zone 12 « Circonstances » s’il n’y a aucune croix dans les 17 éligibles pensez bien à noter « 0 » dans la case tout en bas  » indiquez le nombre de cases » Là aussi cela évitera l’apparition d’une croix miraculeuse. il serait possible de vous écrire de longs chapitres sur le constat et les roublardises possibles. Des signatures effectuées ou non , des croquis litigieux etc … L’entreprise par la formation à différents cas pratique évitera d’engager à tord sa responsabilité, fera baisser ses coûts directs et indirects et cela dès la première année post formation !

Pour vos formations constat à l’amiable Aciome-Solution est votre partenaire expert.

Eviter les pièges au moment d’un sinistre, méthodes pour limiter son stress, s’affranchir des situations conflictuelles, éviter les délits de fuite, savoir débriefer.

Comme vu précédemment, bien remplir un constat et éviter ces pièges est important le facteur stress au moment du sinistre et les situations conflictuelles durant le sinistre sont régulières. Tentative d’intimidation, refus de remplir le constat, délit de fuite, modification de la vérité et bien d’autre cas ne permettant pas de remplir dans de bonnes conditions le constat à l’amiable qui rappelons le au départ est un document de facilitation pour les assurance et d’amiable il n’a plus que le nom parfois.

Alors que faire lorsque que le conducteur adverse ne veut pas remplir un constat après un accrochage ? Comment peut-on limiter son stress de façon simple au moment d’un accident matériel ? Quelles sont les toutes premières choses à faire juste après le sinistre ? La gendarmerie peut elle se déplacer et faire office de juge pour un constat ? Toutes ces questions nous allons y répondre et beaucoup d’autres encore se posent auxquelles nous répondons en accompagnement spécifique des entreprises.

Limiter son stress au moment du sinistre passe par la prévention et la formation aux risques routiers, leurs conséquences et aux connaissances préalable au remplissage du constat et aux diverses situations d’accidents apportant ainsi de la sérénité aux conducteurs impliqués car ils sauront quoi faire et comment réagir.

Le pré remplissage du constat à l’amiable est un des éléments important et réducteur de stress au moment du sinistre. Qui n’a pas déjà cherché les documents assurance, carte grise, permis, chercher les informations , contacter son entreprise, son conjoint, les secours, etc….Tout ceci est très stressant et ne nous permet pas de gérer au mieux la situation car nous sommes sous pression. Pré remplir le constat sur les données véhicule, assurance et conducteur sont autant d’éléments à ne plus chercher et libérateur le moment présent. Ainsi le conducteur peu se concentrer directement sur les faits, les causes et être plus libre dans l’analyse et la restitution des causes pendant que la partie adverse cherche et rempli son côté. Se faire assister par un référent sécurité routière, un responsable de parc ou toute autre personne également actrice de l’entreprise pour remplir le constat est aussi un excellent moyen de réduire son stress et limite considérablement le risque d’erreur ou d’oubli pouvant engager la responsabilité de l’entreprise

Prendre des photos sous le maximum d’angles le sinistre avant de déplacer les véhicules est la première chose à faire pour éviter tous litiges ultérieurs. Eviter également le délit de fuite, bien mal appris le conducteur qui voudrait partir après les photos une fois les plaques relevées non ? Un conducteur adverse vous intimide et cherche à partir ? Bien évidement en tord que faites vous ? Asseyez vous sur le bas côté et demandez lui d’appeler les pompiers vous vous sentez soudain mal…

Il y a tout un ensemble de mesures disponibles tellement les cas de figures sont variées et qui permettrons à vos équipes de gérer un sinistre différemment et être mieux préparé à diverses situations. Ne l’oublions pas il convient d’éviter d’engager des frais que vous n’auriez pas dû à cause de situations délicates ou mal gérées.

Notez que la gendarmerie ne se déplace pas sur un accident uniquement matériel donc inutile de les appeler ils ne remplirons pas le constat pour vous en cas de litige avec la partie adverse.

Chaque collaborateur utilisant un véhicule en mission d’entreprise ou sur son trajet domicile/travail/domicile est sensibilisé, accompagné, formé sur les risques routiers.

Audit de conduite collaborateurs et multi sinistrés. Accompagnement et sensibilisation en situation de travail. Intégrer un nouveau collaborateur

Analyser la conduite d’un collaborateur s’effectue dans le cadre d’un accompagnement individuel en situation de travail . Des dispositions d’accompagnement spécifique s’offrent aux collaborateurs multi sinistrés. Prévenir, comprendre et accompagner les salariés pour une conduite plus sure.

Auditer un collaborateur en situation de travail de surcroit si celui-ci est réalisé par une personne externe à l’entreprise à un double bénéfice. Le premier résulte du fait qu’en situation de travail il n’y a pas « tromperie » sur l’habitude de conduite car si le conducteur est vigilant les premiers instant très vite les habitudes reviennent. La configuration du poste de travail, du terrain sont aussi des facteurs à prendre en compte au même titre que le comportement et les attitudes et c’est d’autant plus probant qu’une formation théorique ou détachée de l’acte professionnel. C’est l’occasion de mettre le doigt sur des habitudes ou des attitudes pouvant être accidentogènes tout en échange et prise de conscience personnelle.

Le deuxième avantage, la personne externe à l’entreprise est neutre et sans lien de subordination ce qui apporte plus de confiance dans les échanges d’où un diagnostic conduite optimum . L’occasion en fin de parcours de débriefer avec le conducteur sur les différents cas de figures vu lors de cet accompagnement et l’amener par l’auto analyse à la prise de conscience des facteurs de risques et des comportements adéquats. Un suivi peut être réalisé quelques mois plus tard afin de valider les points soulevé lors de la session précédente.

Un collaborateur multi sinistré doit faire l’objet d’un accompagnement spécifique. Nous ne pouvons pas considérer que de simples petits froissages de carrosserie soient à prendre à la légère car c’est souvent les prémices à un sinistre plus important. Si le collaborateur est non coutumier du fait raison de plus ,il doit s’agir d’une alerte pour le chef d’entreprise et non d’une fatalité. C’est au contraire le signe d’un changement et les causes peuvent en être multiple, professionnelle, personnelles, physique, psychologique. Au même titre que le paragraphe précédent il est plus aisé pour le collaborateur de se livrer à une personne tierce de l’entreprise et ainsi déverrouiller une situation qui pourraient engendrer un accident plus important. Une écoute active, un accompagnement en situation de travail, décortiquer chaque sinistre pour en connaitre les causes et s’interroger sur l’évitabilité de chaque situation sont d’excellentes méthodes pour permettre au collaborateur d’être plus sur et à nouveau pleinement acteur dans sa sécurité routière quotidienne.

Parcours de simulation en entreprise

L’intégration d’un collaborateur est une phase importante dans le processus de gestion de la sécurité routière en entreprise. L’informer de votre politique de sécurité routière, de vos méthodes d’information et de gestion, analyser sa conduite au moment de l’intégration sont autant de facteurs qui vont jalonner et positionner votre futur collaborateur directement sur les rails d’une sécurité routière professionnelle active.

L’écoconduite au service de la sécurité routière

L’écoconduite au service de la sécurité routière. Lorsque les bienfaits du « consommer moins » se répercutent sur la baisse de la sinistralité

Il n’y a pas que le carburant et les pièces mécanique qui s’usent moins dans les principes de l’écoconduite. Il est aussi question d‘une conduite anticipative donc plus sécurisante réduisant ainsi le risque de sinistre. Augmenter l’écart entre le véhicule qui nous précède et le notre, adapter sa conduite au relief routier en privilégiant la décélération plutôt que le freinage tardif, diminuer sa vitesse, anticiper sa conduite par une vision plus large de son propre environnement routier, sont autant de mesures qui permettent de réduite la sinistralité. Pensez y !

L’organisation du travail et l’entretien du parc véhicule dans la prévention du risque routier

Les managers doivent s’enquérir si la charge de travail donnée au collaborateur est cohérente au regard du temps d’exercice, du type de véhicule utilisé, du chargement s’il y a lieu, du nombre d’arrêts à effectuer, la météo, les pauses obligatoires à effectuer etc … L’entretien du véhicule est également crucial. Ceux qui sont obligatoires et périodiques comme ceux qui sont ponctuels. Un véhicule mal entretenu voire défectueux peut engager la responsabilité de l’entreprise en cas de sinistre même non responsable ou constituer un facteur aggravant dans certains cas. Bien gérer la charge de travail et bien gérer son parc est la garantie d’une sécurité routière accrue.

ACIOME-SOLUTION ACCOMPAGNE VOTRE ENTREPRISE POUR PLUS DE SECURITE SUR LES ROUTES

La gestion du stress conducteur

La gestion du stress conducteur est une donnée importante à prendre en considération dans le management, la charge de travail et la faculté et la capacité individuelle de le gérer. Plusieurs pistes s’offrent également aux collaborateurs, la prise de conscience de ce stress, ces causes, comment le gérer, pourquoi sont ils en situation de stress. Quels outils, quelles méthodes peut-on mettre en place pour mieux canaliser et évacuer cette charge émotionnelle ? Cette dernière pesant et influant sur la capacité de décision, la rapidité de décision mais aussi le sang froid et la précision d’action.

Il convient par l’accompagnement, le coaching de proposer des solutions spécifiques et individuelles à chaque collaborateurs concernés et ainsi faire baisser leur stress et son impact sur la conduite.

LES VALEURS D’ENTREPRISE


Une éco-entreprise engagée pour réduire son impact CO2 sur la planète


Certifié Qualiopi afin de garantir à nos clients la qualité des formations et des processus mis en place. Certification permettant le financement des formations.


Une entreprise engagée auprès de sécurité-routière.gouv.fr pour défendre la sécurité routière des salariés sur les routes principale cause de décès au travail.


Une entreprise engagée client, mettant l’humain et l’entreprise au centre des intérêts. Notre vision valeur ajoutée, conseils, solutions primant sur la relation contractuelle.


Une information? ==> Contact

Par téléphone: 06.03.68.15.96

Retrouvez nous sur LinkedIn